15 avril 2007

La belle histoire

Un type gentil est élu président. Il aime l’odeur des sacristies et des chevaux.

Il forme un gouvernement ambidextre avec les meilleurs, les hommes de bonne volonté, sans parti pris : Edouard Balladur et Eric Besson, Dominique de Villepin et Michel Rocard, Christine Boutin et Bernard Kouchner, Madame la carpe et Monsieur lapin… Tout le monde s’aime et collabore sans arrière-pensée au redressement du pays.

Le gentil président n’a pas de majorité. Il a la totalité des députés pour lui : qui pourrait être contre la compétence et la bonne volonté ?

La droite et la gauche sont des notions dépassées. Les patrons ne pensent qu’au bonheur des salariés qui, en retour, supplient les actionnaires de ne pas laisser augmenter leurs salaires de peur de mettre à mal le cours de leurs actions.

Dans les zoos, plus besoin de séparer les tigres et les gazelles : tous les animaux sont végétariens.

Pour le poste de premier ministre, on murmurre dans les milieux bien informés que deux personnalités de premier plan tiennent la corde : le père Noël et Winnie l’ourson.

J’ai raconté cette histoire à mon petit neveu de cinq ans et il m’a regardé d’un air navré. Puis, je l’ai raconté à un prof d’université et il m’a dit que c’était ça, la solution.

Depuis, je regarde les enfant avec plus de respect…

Posté par GULLIVER à 14:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur La belle histoire

  • monde magique

    Merci Gulliver d'avoir une fois de plus éclairé une fin de week-end stressant-stressé,de cet humour si savoureux. Pour le poste de premier Ministre tu aurais pu suggérer Peter Pan, le garçon qui ne voulait pas grandir, ou l'enchanteur Merlin...
    Moi, j'ai entendu samedi matin la fée Clochette, pardon,Laurence Parisot,dans un véritable numéro d'acrobatie verbale, déclarer qu'elle n'avait pas connaissance de tous les éléments du dossier lui permettant d'affirmer si oui ou non,le parachute doré de 8,5 M d'euros de Noël Forgeat était justifié...Quel qu'ait été le talent,bien caché semble-t-il,de ce "patron",il n'y a, à mon sens,aucune justification,à une telle "prime".
    Amicalement
    Scripte

    Posté par Scripte, 16 avril 2007 à 00:07 | | Répondre
Nouveau commentaire