28 juin 2007

Le PS est mort, vive le PS !

P1000747Nous étions 800 (selon l’AFP) dans ce gymnase des Blancs Manteaux, à l’invitation du Comité Désirs d’Avenir de Paris, venus en ces temps difficiles avec le ferme espoir de relancer une machine à gagner au cœur d’un PS plus immobiliste et plus divisé que jamais, à ce qu’on dit. Il y avait même, très applaudi, un membre du MODEM fort désireux que son mouvement rompe enfin avec un ni-ni stérile…

Certains, ceux qui en « bavent » le plus dans leur section, étaient venus avec l’espoir qu’on leur délivre enfin un visa pour la terre promise : un parti 100% ségoléniste, où l’on se retrouverait entre soi, dans l’enthousiasme partagé.

P1000715Mauvaise idée, bien sûr. Alors que la gauche a besoin de s’unir, est-ce le moment d’ajouter la division à la division ?

Alors que l’opinion de gauche, et surtout celle des militants PS, nous reste très largement favorable, devrions-nous partir battus et abandonner le terrain sans combattre aux nostalgiques de la social-démocratie des années 60, morte et enterrée, ou de l’union de la gauche façon 1981 ?

P1000717Et ne devons-nous pas nous méfier de notre propre enthousiasme ? Regroupés entre nous, toute voix discordante bannie, ne risquons-nous pas de confondre parti et « fan club » et de réinventer sous nos cieux tempérés une forme de ce que Chavez a porté à la perfection dans son émirat : l’association d’une démocratie directe à la base avec le culte du chef ?

La gauche du XXIème siècle, ce n’est pas cela.

P1000720Et puis, tout n’est pas si noir dans le parti socialiste ! Durant cette campagne, combien de fabiusiens, de strauss-kahniens, de jospiniens, de mélenchonistes, de tartempioniens de tout poil, n’ont-ils pas « mouillé la chemise » et défendu nos couleurs communes avec loyauté, sans états d’âme. A-t-on pensé à les en remercier ?

Combien de sections où le débat s’est déroulé de façon constructive, approfondie, dans le respect mutuel !

Et ceux qui se plaignent que leur section soit verrouillée, ont-ils toujours adopté la meilleure méthode pour s’imposer en douceur, se rendre indispensables afin de faire admettre leur ségolénisme comme le chaînon manquant du vieux parti ?

P1000723Reconquérir le parti, renouveler le score de la campagne interne, c’est facile si nous savons, là où nous militons, nous montrer des militants exemplaires, constructifs, chercheurs de consensus. Pas de ce consensus mou qui évacue les problèmes mais de cette écoute participative, respectueuse de l’autre, qui cherche derrière les antinomies apparentes la voie d’une « synthèse dialectique ».

Bien sûr, de la mauvaise foi, du dénigrement systématique, des arrivismes et des dents longues, il y en a, l’homme est ainsi fait. Mais ils ne doivent pas nous décourager, nous faire baisser les bras ni oublier l’immense masse des hommes et des femmes de bonne volonté qui sont la réalité de ce parti.

P1000738C’est en pensant à tout cela, sans doute, que Ségolène s’est adressée à nous, aux Blancs Manteaux, pour nous dire non pas de quitter le PS mais de le renforcer, d’y adhérer et d’y faire adhérer massivement, de contribuer à bâtir enfin ce parti de masse sans lequel rien n’est possible. Un parti qui sache refléter la diversité du peuple et défricher la voie qui relie le possible à l’utopie.

It’s a long way… Alors, courage !

P1000719Voir la vidéo de l’intervention de Ségolène.P1000717

Lire le communiqué de l’AFP.

Posté par GULLIVER à 11:29 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires sur Le PS est mort, vive le PS !

    Sagesse réconfortante

    Merci à nouveau Gulliver pour cette analyse aussi fine de nos "interrogations" et pour cette sagesse confiante mais vigilante sur l'avenir. Néanmoins quand j'entends l'ami Mélenchon se répandre sur les médias à propos de la vaillante équipe du Conseil National tuant dans l'oeuf la tentative de putsch au sein du PS (c'est fou ce qu'on l'apprécie dans les médias ce "bon client")je me dis qu'il serait bon que le PS muselle certains de ses pitt-bull, qui ont l'art de hérisser les D.A. et de donner envie de partir en courant aux militants du PS qui sont entrés en masse depuis un an pour le...changement...Mais ceci n'est sans doute pas sans rapport. La sagesse c'est en effet d'être nombreux, à jour de cotisation au 31/12/07, et de pousser les idées qui nous réunissent pour une gauche concrète et solide en laissant les couteaux au vestiaire.
    Amicalement
    Scripte

    Posté par Scripte, 28 juin 2007 à 15:12 | | Répondre
  • Dans le zoo du PS, il y a place aussi pour des singes hurleurs

    Non, je dois être dans un bon jour (c'est d'avoir vu Ségolène...) mais même le camarade Mélenchon ne m'otera pas ma bonne humeur.
    Il faut d'abord rendre hommage à son extraordinaire talent d'acteur. Pour avoir vu de près son numéro de défenseur du prolétariat, je dois dire qu'il crève les planches.
    Alors, c'est vrai, il a un pêché mignon. Il est drogué aux micros et aux caméras. Et comme il sait que les micros ne se tendent vers lui que dans l'espoir d'une tirade de grand méchant, il joue scrupuleusement le rôle qu'on attend de lui.
    Le paradoxal de l'histoire, c'est qu'il se réfère à l'extrême gauche trotskyste. A-t-on déjà vu Krivine critiquer publiquement Besancenot ? Si la LCR voulait bien de lui, nous pourrions lui adresser comme cadeau de départ une plaque de marbre copiée de la célèbre épitaphe latine : "hic tacet" (ici il se tait).
    Mais peut-être que tu as raison sur le fond et qu'il faudrait inscrire dans les statuts du parti l'interdiction de laver son linge sale hors de la famille.

    Posté par gulliver, 28 juin 2007 à 17:39 | | Répondre
  • OBJECTIF / FEDERER LES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET LEURS FAMILLES...

    En effet, ce qui fait notre faiblesse, sorti du problème du handicap, c'est que nous ne sommes pas regroupés mais parsemés dans différentes associations qui sont des gestionnaires mais ne traitent jamais des problèmes qui nous concernent directement, en particulier au niveau de nos revenus.

    Pour solutionner ce manque, nous vous proposons :

    1/ DE VOUS FEDERER AUTOUR DE HANDICAP DESIRS D'AVENIR, en nous indiquant votre e.mail afin de faciliter les inter communications et de vous permettre d'enrichir ce site : (INSCRIPTION GRATUITE). Dana intervient dans les situations difficiles : dossiers et lien en cas de difficultés d'inscription scolaire.

    2/ ADHERER A DESIRS D'AVENIR (facultatif) :
    L'association « Désirs d'Avenir a été fondée par Ségolène Royal sous le statut d'association loi 1901, non pas une association politique.
    Elle permet, par les débats participatifs de faire remonter les problèmes et les suggestions des français. Elle a les moyens d'influer sur la politique et les décisions de Nicolas Sarkozy.
    COTISATION DE 10 à 50 euros par an.

    3/ ADHERER AU PARTI SOCIALISTE (facultatif) :
    Vous permet d'influer directement sur la politique de notre pays, en faisant avancer la cause du Handicap. Notre représentation nombreuse influerait favorablement dans ce Parti.
    COTISATION DE : Nouvel adhérent = 20 euros pour l'année
    TARIF SPECIAL : Personne en situation de handicap non imposable = 15 euros pour l'année.


    COORDONNEES POUR ADHESION :

    *Adhésion gratuite pour « Handicap Désirs d'Avenir » :
    e.mail : handicapdesirsdavenir@orange.fr

    *Adhésion « Désirs d'avenir » :
    http://www.desirsdavenir.org/pdf/bulletin-dda.pdf

    *Adhésion « Parti Socialiste » :
    http://Parti-socialiste.fr

    Posté par momo, 04 juillet 2007 à 11:55 | | Répondre
  • Pétition pour commencer la rénovation sans attendre

    PARIS, 4 juil 2007 (AFP) –
    Des élus socialistes, dont plusieurs partisans de Ségolène Royal, ont décidé de se lancer sans attendre dans la rénovation du parti, estimant que le processus proposé par la direction "n'est pas à la hauteur de l'enjeu".
    "Le Parti du mouvement ne doit pas devenir aujourd'hui une machine à broyer les énergies neuves, comme l'issue du dernier Conseil national, plus que décevant, peut le laisser craindre", écrivent dans un communiqué plusieurs élus du parti, dont les députés Gaëtan Gorce, Arnaud Montebourg, Manuel Valls, Christian Paul, Patrick Bloche, Patricia Adam, Christophe Caresche, le maire de Bondy Gilbert Roger...
    "Pour combattre les idées claires de la droite dure, le PS ne saurait se contenter d'idées floues, de vieilles recettes", ajoutent-ils, refusant "la tentation dominante" de l'immobilisme et défendant "une transformation profonde" du parti.
    Pour eux, "le processus proposé par la direction n'est pas à la hauteur de l'enjeu": "réplique pure et simple de la méthode déjà proposée en 2002", il risque d'amener aux "mêmes funestes résultats" en 2012 qu'en 2007.
    "C'est d'un changement beaucoup plus radical et beaucoup plus profond que nous avons besoin", affirment-ils.
    Pour ce faire, il faut que "tous ceux qui en ont assez des querelles de personnes, des luttes de clans et des ambitions présidentielles se rassemblent, non pour fonder un énième courant ou une énième sensibilité mais pour ouvrir un dialogue franc, approfondi, sans tabou ni a priori, sur les causes de nos défaites et sur les moyens d'y répondre".
    "Il faut changer de méthode pour changer le fond", a précisé à l'AFP Gaëtan Gorce, qui craint que le parti n'organise qu'un débat "personnalisé et instrumentalisé par les luttes de clans". Et si la direction du parti ne lui "inspire pas confiance", il affirme qu'il ne s'agit en rien d'un procès de personne contre François Hollande, à qui il reproche d'être "la clef de voûte d'un système" qui n'a pas de capacité à "changer rapidement".

    Signez la pétition pour commencer la rénovation MAINTENANT ! >>> http://www.mesopinions.com/Renovation-du-PS---petition-pour-un-congres-anticipe-petition-petitions-2c973d79c206ad6767f33c71b7f40c58.html

    Posté par Luc Vesdun, 07 juillet 2007 à 02:04 | | Répondre
  • LETTRE PETITION

    COURRIER ENVOYE A NICOLAS SARKOZY SUR LA QUESTION DE L'AUGMENTATION DE L'AAH ( VOUS POUVEZ L'IMPRIMER, LA SIGNER ET L'ENVOYER) : Il serait bon que Nicolas Sarkozy croûle sous le poids des lettres envoyées par les personnes en situation de handicap. : c'est un défi à relever et nous verrons bien ce qu'il nous répondra...


    « Agir selon sa conscience, dire la vérité, essayer de se comporter en citoyen, même lorsque les conditions d'exercice de la citoyenneté sont dégradées ne mènent peut-être à rien, et pourtant, il suffit d'une fois.
    Mais, ce qui donne à coup sûr jamais de résultat, c'est de se demander, avant d'agir, si cela servira ou non à quelque chose » ! (Vaclav Havel)

    « Il sied d'oser désapprendre en revisitant nos habitudes, nos modes de pensées, nos préjugés... »
    (Alexandre Jollien, philosophe contemporain)




    handicapdesirsdavenir@orange.fr A Monsieur Nicolas Sarkozy
    .......................................... Président de la République
    .......................................... Palais de l'Elysée
    .......................................... 75000 PARIS
    ..........................................
    Monsieur,

    Lors de votre campagne électorale, nous avons bien suivi, celle-ci, et nous avons retenu que vous aviez promis à toutes les personnes en situation de handicap, une augmentation immédiate de l'AAH de 25 % et, beaucoup de personnes handicapées séduites, vous ont crues et ont voté pour vous. C'est une belle promesse.

    Cependant, ces dernières semaines, Monsieur Fillon a dit, tout simplement, qu'il s'agissait d'une erreur et que ce n'était plus 25 % tout de suite, mais 5% l'an et puis au 1er juillet avec des bruits persistant d'une TVA sociale à 5,8 %, ce qui réduit à néant une éventuelle augmentation, en définitive, ce n'était plus cela du tout, car 0 euros serait versé sur l'AAH (AAH qui ne devrait pas être assujettie au salaire du conjoint ).

    J'ose intervenir, ici, au nom de toutes ces personnes qui vivent dignement, sans jamais se plaindre, mais comme des exclus de la République.

    En effet, les plus élémentaires, Droits de l'Homme leur sont refusés lorsque le droit à l'entrée scolaire est bafoué, le droit à la formation leur est exclu, le droit au travail leur est interdit, le droit de vivre dans la dignité leur est proscrit, le droit à un logement spécialement équipé leur reste refusé, et l'accessibilité de partout, cars, bus, trains, avions, magasins, emplacements de parking et entrée des toilettes restent, trop souvent, un rêve vain, en ce 21ème siècle.

    Les personnes handicapées veulent obtenir un statut où ils seront définitivement reconnu par un droit à la différence avec le versement d'un smic et aussi aux parents d'enfants lourdement handicapé car un parent doit quitté son travail pour s'occuper de lui, ensuite à 18 ans ils doit avoir des ressources suffisantes pour faire face.

    Pour l'heure, il devient urgent de se pencher sur leur situation économique qui font d'eux des personnes en dessous du seuil de pauvreté, alors qu'avec la maladie et le handicap, ils ne parviennent pas à vivre dignement.

    Les personnes en situation de handicap ne veulent pas être des assistés, ils ne veulent pas de la charité d'une société qui ne veut ni les voir, ni les entendre.

    Beaucoup de ces personnes peuvent travailler, mais la discrimination, l'exclusion demeurent, lamentablement d'une triste évidence, dans le pays. Combien de travailleurs handicapés sont au chômage, lorsqu'ils réclament à corps et à cris de travailler comme les autres ? Pourtant, c'est possible. Quelques chefs d'entreprises avant-gardistes et pleins de sagesse ont ouvert leurs portes à ces personnes singulières et elles s'en trouvent fort bien.

    Combien de personnes handicapées à la retraite touche des retraites de moins de 750 € ...et rien d'autre ? La retraite de ces personnes doit absolument être reconsidérée de manière équitable.

    Quant aux personnes invalides à plus de 80 %, ce sont des personnes reconnues inaptes au travail car trop gravement touchées par la maladie et le handicap. Doivent-elles pour autant mourir de désespoir, murées chez elles par manque de tout, et même, quelquefois sans pouvoir se déplacer dans leur logement, avec leur fauteuil roulant ?

    Non, la situation que l'on fait vivre aux personnes en situation de handicap est inacceptable, indigne et indécent dans un pays comme le nôtre, alors que certains pays d'Europe du Nord montrent l'exemple en ce domaine.

    Monsieur Nicolas Sarkozy, dites moi, sérieusement, que faites-vous vous avec 622 € et parfois moins, 399 € ? Sérieusement, vous devez vous offrir à ce prix là, une paire de chaussures et une cravate.

    Non, vraiment, les personnes en situation de handicap ne peuvent pas accepter que vous vous détourniez d'eux de cette manière, en les ignorant de tout votre cœur.

    Nous attendons de votre part une réponse sincère et correcte, vis-à-vis de vos électeurs, afin de ne pas les décevoir et de ne pas vous montrer à la charrette de l'Europe dans ce domaine. La France à les moyens de satisfaire ces catégories et elle ne peut pas se permettre de les laisser sur le ' bord du chemin'.

    C'est un impératif et un devoir immédiat pour un Président tel que vous voulez nous le démontrez, actif, généreux, sincère que nous avons retenu par cette phrase : « Ce que je vous promets, aujourd'hui, je le ferai quand je serai Président ! »

    Dans l'attente de votre réponse, Monsieur le Président, nous vous prions d'agréer l'expression de notre haute considération et toutes nos salutations distinguées.

    Fait, ce jour, le 13 juillet 2007,

    Posté par momo, 13 juillet 2007 à 20:28 | | Répondre
  • J'ai beaucoup aimé votre site cela vous direz t-il de mettre un lien mutuelle entre nos deux sites si vous le désirez!!!
    Mon blog est le suivant: http://segoleneroyal2012.over-blog.fr/
    Et dès maintenant,abonnez vous en grands nombres à la Newsletter.
    Venez nombreux voir ce blog malgré vos appartenance politique,il est ouvert à tout le monde,vous pouvez débattre dans les commentaires!!!

    Posté par Arnaud Fage, 07 septembre 2007 à 14:54 | | Répondre
Nouveau commentaire