08 juillet 2008

La tactique du pickpocket (à propos d'une polémique bête en cours)

Sur le rouleau compresseur de la machine médiatique de propagande au service de l’UMP, Daniel Schneidermann a dit l’essentiel avec son immense talent. Ce que nous retiendrons en premier, c’est le buzz, la propagande dans la propagande, monté contre Ségolène Royal comme aux plus beaux jours de la campagne présidentielle. Que lui reproche-t-on ? De ne pas s’être écriée, comme le « journaliste » le lui demandait : « Bravo et merci Monsieur Sarkozy ». Ségolène Royal s’en est expliquée. Le parti socialiste, pour sa part, a réagi... [Lire la suite]
Posté par GULLIVER à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juillet 2008

J'aime bien mes moutons, j'aime bien mes dindons

(infographie : alterinfo.net) Camarades élu(e)s, cette fois, c’est officiel : nous sommes ou allons être fichés ! Dès le collège. C’est écrit dans le journal. « Le décret officialisant la création d'Edvige précise que les "données à caractère personnel" concernant "des personnes physiques âgées de 13 ans et plus" seront collectées sur des "individus, groupes, organisations et personnes morales (...) susceptibles de porter atteinte à l'ordre public", ainsi que sur des... [Lire la suite]
Posté par GULLIVER à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 juin 2008

Un éléphant, ça trompe...

Dans le traité de Lisbonne, certains ne voient qu’un nouvel avatar du rouleau compresseur ultra-libéral. Pour eux, voter « oui » reviendrait à préciser à quelle sauce nous voulons être mangés. D’autres voient une (modeste) avancée vers l’Europe puissance, mariant politiques économiques, diplomatie coordonnée, contrôle parlementaire sur les décisions, harmonisation sociale et fiscale, que nous appelons de nos vœux. Nous sommes comme les aveugles de la fable face à un éléphant : certains tâtent les pattes et disent « Ce sont... [Lire la suite]
Posté par GULLIVER à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 décembre 2007

Grenelle de l'environnement : illusion perdue ?

Tout changer pour que rien ne change. Une fois de plus, c’est la devise du Guépard que l’on risque de devoir appliquer au Grenelle de l’environnement et la déception pourrait être à la hauteur des espoirs que cette grand’messe avait naïvement suscités. Nous avions là deux ministres dont la sincérité de l’engagement écologique ne saurait être mise en doute. Associant douceur et fermeté, ils avaient réussi l’exploit de rassembler autour de la table paysans bio et exploitants agro-industriels, ONG environnementales et chimistes – un... [Lire la suite]
Posté par GULLIVER à 10:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 décembre 2007

Rama, Fadela et Nicolas, ou la comédie du pouvoir

Quel paradoxe ! La constitution de 1958, revisitée par notre prince – président, confère un tel pouvoir au chef de l’Etat que le voilà obligé de susciter au sein de son cabinet godillot son opposition virtuelle. Comme dans le gouvernement de coalition d’une démocratie parlementaire, il a dans son ministère son aile droite, avec un Hortefeux qui surjoue son rôle de méchant, et son aile gauche qui fait part publiquement des ses états d’âme en matière d’expulsions sauvages ou, aujourd’hui, de courbettes envers un chef d’Etat... [Lire la suite]
Posté par GULLIVER à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 décembre 2007

Le plus dictateur des deux…

Que n’a-t-on pas lu, que n’a-t-on entendu sur cet effroyable dictateur sud-américain qui, non content de braver le grand frère états-unien, ose redistribuer la plus-value pétrolière au (n’ayons pas peur des gros mots) peuple, au lieu de la partager comme font les autres entre les entreprises multinationales, son oligarchie et son compte en Suisse. Dictateur, il s’en prenait même à sa télévision d’opposition, rêvant sans doute de disposer de médias aux ordres comme son homologue hexagonal. Et puis, abus de pouvoir suprême, ne... [Lire la suite]
Posté par GULLIVER à 09:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 septembre 2007

Obscènes

C’est le seul mot qui vient à l’esprit pour désigner ces ralliements en cascade d’hommes « de gauche » (tiens, vous avez remarqué, rien que des hommes…), comme s’ils avaient succombé moins à une fringale de pouvoir qu’à un grand syndrome de Stockholm. Tous assurent qu’ils restent de gauche et tous ont les yeux de Chimène pour le grand bateleur qui nous dirige. Simplement parce que c'est le chef. Obscènes encore, ces livres politiques de la rentrée, jeux de massacre qui ne déconsidèrent que leurs auteurs en donnant d’eux une... [Lire la suite]
Posté par GULLIVER à 17:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
12 juin 2007

Novlangue

Et voici le grand suspense de la semaine : les Français seront-ils assez idiots pour donner une majorité écrasante à un pouvoir qui n’a même pas la patience d’attendre les résultats du second tour pour les tondre ? Voici venir le temps des oxymores. Après la rupture tranquille, la novlangue du Prince-Président vient d’inventer la TVA sociale. En attendant le chômage de plein emploi, les inégalités justes, la liberté contrainte, l’insécurité confiante et, pourquoi pas, la dette de saine gestion ? Idiots ou pas, ils ne seront pas... [Lire la suite]
Posté par GULLIVER à 20:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juin 2007

Histoire naturelle

Les cloportes sont des crustacés végétariens très utiles à l’écosystème. Ils redoutent malheureusement de nombreux prédateurs, parmi lesquels les crapauds et les « reniflards chuintants » (sic). A laquelle de ces dernières espèces s’apparente le gracieux personnage qui tient des propos de bistro devant une poignée de septuagénaires ? Nous vous laissons juges. La seule certitude, c’est qu’avec un tel respect de l’opposition, déjà vu sous d’autres cieux (Hitler comparait les Juifs à des sangsues ou des asticots…), la majorité... [Lire la suite]
Posté par GULLIVER à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juin 2007

Un président charismat... (hic)

Cette vidéo ne sera pas diffusée à la télévision française. Dommage…
Posté par GULLIVER à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]