17 novembre 2008

Profession de foi

Profession de foi pour l'élection du Premier secrétaire national du Parti socialisteJeudi 20 novembre 2008 Chèr-e-s camarades,Au moment où la crise financière aggrave les souffrances, ici et dans le monde, la France attend les socialistes. Elle les appelle. Nous devons répondre, forts, déterminés, audacieux, vigoureux, énergiques.La parole vous est aujourd'hui redonnée. Immense responsabilité, car c'est vous qui, par votre vote, allez forger l'unité du Parti socialiste et donc sa capacité à se faire entendre et à agir dans le... [Lire la suite]
Posté par GULLIVER à 18:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juin 2007

Le nouvel appel de Stockholm

Appel à Ségolène ROYAL Nous sommes des militants de Désirs d’Avenir, depuis les premières heures, et membres du Parti Socialiste. Les défaites que nous venons de vivre nous conduisent à lancer cet appel, pour éviter la démobilisation après les mois difficiles que nous venons de vivre.Votre souci de l’intérêt général, votre vision moderne du monde et de la France, votre refus de vous laisser brider par les tabous d’un autre siècle et votre vision d’une société solidaire vous ont permis de mobiliser 17 millions de français, mais... [Lire la suite]
Posté par GULLIVER à 09:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 mai 2007

L'hommage de Bernard-Henri Lévy

He bien oui. Au risque de surprendre, je pense que Ségolène Royal a fait une bonne campagne. Elle a perdu, c’est entendu. Et perdu plus lourdement que ne le donnaient à penser, ces derniers mois, les prévisions. Mais elle a perdu pour des raisons que l’on commence à bien cerner et dont je prétends, moi, qu’elles sont à son honneur. Elle a été diabolisée, d’abord. On a beaucoup parlé - et on avait raison - de la tentative de diabolisation dont fut victime son adversaire. Mais autrement plus insidieuse, donc plus... [Lire la suite]
Posté par GULLIVER à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2007

Appel de présidents et d’anciens présidents d’universités

La France souffre d’un sous investissement massif et reconnu dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche : exemple unique au monde, elle consacre moins d’argent à un étudiant qu’à un lycéen. Pourtant, depuis des années, les Universités ont accompli un effort sans précédent pour former au mieux un nombre considérablement accru d’étudiants. Elles ont notamment su adapter les diplômes délivrés aux standards européens et, sans renoncer à une formation théorique de haut niveau, offrir des formations... [Lire la suite]
Posté par GULLIVER à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mars 2007

Un appel à voter en fonction des idées, pas de la couleur de la jupe !

Au contact des électeurs, beaucoup d’entre nous sont surpris de constater que des hommes et surtout des femmes qui se disent « apolitiques », ou même « de sensibilité de gauche » sont tentés de voter pour un candidat… de la droite. Quand on essaie d’en savoir plus sur leur réticence envers la candidate socialiste, plus personne n’ose l’accuser de ne pas avoir d’idées (ce serait difficile, avec le Pacte présidentiel, la sixième république et la réforme des retraites !) ou de ne pas avoir le niveau (après ses prestations... [Lire la suite]
Posté par GULLIVER à 12:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mars 2007

"La volonté politique déplace des montagnes"

Interview de Ségolène Royal dans les Inrockuptibles On vous connaît mal. Jamais sans doute un candidat ou une candidate majeur(e) à l'élection présidentielle n'a été à ce point méconnu des électeurs. Comment l'expliquer ?  Beaucoup de choses pourtant ont été dites, écrites. C'est un paradoxe. De nombreux livres et articles ont paru sur moi. Je suis dans le paysage politique depuis longtemps, mais, c'est vrai, les gens ont le sentiment d'en savoir moins sur moi que sur d'autres. Pourtant on m'a reproché de m'exhiber, ce qui... [Lire la suite]
Posté par GULLIVER à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 novembre 2006

Appel des militants et sympathisants

Amis socialistes et sympathisants de gauche Quel que soit leur résultat, les présidentielles de 2007 marqueront un tournant décisif de notre république. Les Français désespèrent de la politique. Ils veulent un changement profond des pratiques démocratiques, des politiques menées, des personnes qui les conduisent. Sous couvert d’efficacité, ce changement peut prendre la forme d’une acceptation sans frein de l’horreur économique, d’atteintes de plus en plus graves aux libertés, d’un alignement... [Lire la suite]
Posté par GULLIVER à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 octobre 2006

Les élus de Poitou-Charentes soutiennent Ségolène

Des gens "bien intentionnés" font courir le bruit, y compris dans une presse peu réputée pour être de gauche, que Ségolène n'aurait pas le soutien des élus de sa région. Ceux-ci ont tenu à rétablir la vérité... Pourquoi Ségolène Royal reste durablement populaire L'envolée de Ségolène Royal dans les sondages a deux origines: son élection à la présidence de la région Poitou-Charentes, en mars 2004, puis sa candidature à l'élection présidentielle dont la presse a commencé à se faire l'écho à l'automne 2005. Mais la... [Lire la suite]
Posté par GULLIVER à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 octobre 2006

Claire-Lise Campion, sénatrice de l'Essonne, soutient Ségolène

Voici le texte motivant sa prise de position : Mardi 3 octobre seront clos les dépôts de candidatures socialistes pour les prochaines élections présidentielles. Après 5 années de gouvernement Chirac-Sarkozy-Villepin, la France a besoin de vrais changements et, afin d’éviter un nouveau 21 avril, le Parti Socialiste doit pouvoir présenter aux Français un véritable choix de société. Avec leur projet, les socialistes expriment une réelle volonté de transformation sociale dans une économie mondialisée. ... [Lire la suite]
Posté par GULLIVER à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 octobre 2006

Lettre ouverte d'un militant PS à ses camarades

Chers camarades Ceux qui me connaissent depuis longtemps ont pu être surpris par ma position vis-à-vis des présidentielles de 2007 : je soutiens activement et avec conviction la candidature de Ségolène Royal. Cet engagement est lié à l’expérience que nous avons vécue depuis dix ans. Lionel Jospin a été l’homme de l’époque qui s’achève en 2002. J’ai été, comme beaucoup d’entre nous, satisfait du travail réalisé par son gouvernement. Mais les électeurs n’en ont pas jugé ainsi et Lionel a eu une attitude très responsable... [Lire la suite]
Posté par GULLIVER à 14:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]